Certaines n'avaient jamais vu la mer

Auteur(s) Otsuka, Julie (1962-...) (Auteur) ;Chichereau, Carine (Traducteur)
Titre(s) Certaines n'avaient jamais vu la mer [Texte imprimé] : roman / Julie Otsuka ; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Carine Chichereau.
Editeur(s) Paris : Phébus, 2012 (61-Lonrai : Normandie roto impr.).
Collection(s) (Littérature étrangère).
Résumé Il ne faut pas avoir le choix ou beaucoup de courage pour changer de vie du jour au lendemain. Pour les aventuriers, l'excitation domine tandis que pour les autres ne restent que la résignation ou le chagrin. Elle sont nombreuses à embarquer pour les États-Unis et quitter leur Japon natal. La raison de leur départ est différente, mais le but identique : retrouver un mari qu'elles ne connaissent guère et tenter de se construire une meilleure vie. Dans leur valise, elles transportent un kimono de soi pour leur nuit de noce, un peu de la terre de leur pays et une photo de leur futur époux. Elles ne sont pas de la même classe sociale mais respirent le même air vicié sur le bateau. Elles rient, elles pleurent, elles ont peur, elle attendent avec une certaine impatience l'heure du débarquement.On a beau se renseigner ou imaginer avec sérieux comment peut être une terre, ce n'est jamais à la hauteur de nos espérances. Les maris ne sont pas exactement ceux de la photo, la vie n'est pas celle qui avait été décrite dans les lettres, la langue plus difficile à apprendre que ce que l'on pensait. Certaines s'en sortiront avec brio, d'autres moins, voire pas du tout.
Traduit de : The Buddha in the Attic.
Indice(s) R803
Ajouter à une liste
Réserver

Exemplaires

Exemplaires : Certaines n'avaient jamais vu la mer
Titre Support Code barre Bibliothèque Section Localisation Cote Situation Utilisation
Certaines n'avaient jamais vu la mer Livre61138861Les Ailes du TempsAdultesRomansR OTSSortiPrêt normal

Description

Note

Commentaires

Tags

Extraits musicaux

Table des matières

Biographie

Extrait

Autres enrichissements

Appartient aux sélections

COM_OPAC_DOM

Vidéos

Ceux qui ont emprunté

Ceci pourrait vous intéresser